Le 29 novembre 2008, nous avions été charmés par le spectacle "Metropolis" donné à l’Arsenal de Metz. Un tourbillon de sensualité et d’élégance qui nous avait enchanté et avait planté en nous la graine du tango. Des années de tergiversations plus tard et quelques kilos de moins, notre envie de découvrir cette danse était toujours présente. Après avoir encore augmenté notre curiosité par la passion avec laquelle elle nous en parlait, notre amie Josette nous mettait en relation avec Martine et Patrick de l’association Tierra del tango et le 26 septembre 2012 nous débutions notre découverte du tango.

Alors autant le dire tout de suite, les débuts sont laborieux et parfois le découragement gagne. Parfois seulement. Parce qu’en général, nous sortons du cours rassurés de mieux maîtriser un giro, d’avoir compris un pas qui nous semblait inaccessible voilà quelques mois.

Quel plaisir d’apprendre à maîtriser son corps et de communiquer, par d’imperceptibles mouvements, avec sa partenaire. Un dialogue muet de deux corps sur une musique pleine de surprises et sensualité.

Depuis, nous découvrons à notre rythme cet univers passionnant. Des personnes, dans leurs diversités, des musiques, des styles, des mots. Et depuis quelques mois, nos professeurs Leo Calvelli y Eugenia Usandivaras nous accompagnent avec leur ferveur à transmettre la danse de leur pays. Un enseignement tout en bienveillance et gentillesse.


Aux messieurs qui douteraient de leur capacité à danser, sachez qu’avant de me mettre au tango, je ne dansais que le slow. Je ne peux que vous conseiller de tenter l’expérience. L’association Tierra del tango offre régulièrement des séances d’initiation au tango. Martine et Patrick sauront vous faire découvrir les bases et ensuite, vous n’aurez qu’à entrer en tangomania.

par Didier Rizzo
mardi 20 août 2013
Poster un nouveau commentaire