Guider sa partenaire, c’est lui faire part de son intention afin de ne pas la surprendre et lui laisser le temps de percevoir puis d’engager son mouvement. Et naturellement, il faut faire cela en musique, en respectant et suivant la pulsation données par celle-ci

Au début de l’apprentissage, cela est très difficile principalement parce nous avons tendance à initier le mouvement au moment ou le temps (au sens musical) se pose. Il est alors trop tard pour la partenaire pour comprendre la direction, le mouvement que nous désirons entreprendre.

Il faut, au contraire, penser que le temps doit "tomber" à la fin du mouvement. Ainsi si on débute au début d’une pulsation, on exprimera une dynamique douce, langoureuse alors qu’un mouvement initié juste avant la fin du temps entrainera un mouvement beaucoup plus dynamique et tonique.

Ainsi sur un même tempo on pourra rester langoureux ou au contraire tempétueux simplement en initiant ces déplacements au début ou à la fin du temps.

par Didier Rizzo
mercredi 25 septembre 2013
Poster un nouveau commentaire