D’après nos livres, cette ville ne présente aucun intérêt touristique. Le guide local, Zizou parce que fan du footballeur, nous explique qu’elle ne compte que 1.5 millions d’habitants. Décidément, nos échelles de valeur sont différentes…

Longmen

Nous allons à quelques kilomètres voir les milliers de sculptures de Bouddha de Longmen (la porte du dragon). Une falaise au bord d’une assez large rivière où de multiples alcôves accueillent des statues de bouddha de 2 cm à 17 mètres.

Monastère du Cheval Blanc

Nous visitons le monastère du Cheval Blanc qui commence à ressembler aux autres monastères puis nous nous rendons au monastère de Shaolin.

Shaolin

Nous déjeunons avant d’arriver au temple. Dans la ville, de multiples écoles d’arts martiaux entraînent des gamins. A côté de l’endroit où nous déjeunons, sur une place de terre grande comme plusieurs stades de football, des centaines d’enfants s’entraînent.

Le temple de Shaolin est, comme on peut s’y attendre, un attrape touriste où on arrive après avoir traversé un ensemble de boutiques et où un spectacle nous est offert par de jeunes éphèbes en pleine forme physique.

La forêt de stupa qui se trouve à côté du monastère est en fait le cimetière des moines. Il s’agit de petites pagodes dont la dernière élevée présente d’originales frises où l’on découvre une caméra, un ordinateur, un avion, etc…

Nous quittons Luoyang en train de nuit pour rejoindre Beijing.

par Didier Rizzo
mardi 6 juin 2006
Poster un nouveau commentaire