Voilà un village qui accueille un grand nombre de touristes mais qui sait rester vivable et à taille humaine. On y croise de nombreux routards européens mais aussi des atacaméniens qui se sentent sans doute un peu envahis. Pour cela, les autres oasis restent moins visités par les touristes.

Les premières heures sont difficiles à supporter. Il faut très chaud et sec, mais surtout, l’arrivée sans précaution à 2600 mètres d’altitude ne se vit pas sans maux de tête...

San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama San Pedro de Atacama

par Didier Rizzo
mardi 14 octobre 2008
Poster un nouveau commentaire